DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La CIA de nouveau soupçonnée de torture

Vous lisez:

La CIA de nouveau soupçonnée de torture

Taille du texte Aa Aa

Une enquête va passer au crible les méthodes controversées utilisées par l’agence américaine lors d’interrogatoires de terroristes présumés en Irak et en Afghanistan.

A son arrivée à la maison blanche, Barack Obama avait décidé de passer l‘éponge. Mais des archives compromettantes de 2004 rendues publiques hier ont changé la donne, comme l’explique Amrit Singh, militante des droits de l’Homme : “je pense qu’alors que de plus en plus de preuves émergent sur les détails du programme de torture de la CIA, il va devenir très difficile pour l’administration Obama de fermer les yeux sur ces preuves.” Confiés à la CIA après les attentats du 11 septembre par l’administration Bush, les interrogatoires de terroristes présumés seront désormais assurés par une nouvelle unité d‘élite supervisée par le FBI. Rien de plus normal, estime Robert Baer cet ancien agent de la CIA : “ Tout ce programme d’interrogatoires a constitué une distraction pour la CIA. Il y avait une certaine part d’opportunisme politique après le 11 septembre, et c’est pour ça que nous l’avons fait, et maintenant, il est temps de passer le relais.” Les archives rendues publiques hier racontent notamment comment des agents de la CIA ont menacé le cerveau autorevendiqué des attentats du 11 septembre de tuer ses enfants s’il ne parlait pas. Il détaille également comment un autre suspect a été menacé d’un révolver puis d’une perceuse électrique en marche avant que les interrogateurs lui laisse entendre qu’ils pourraient violer sa mère en sa présence.