DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère et la polémique s'intensifient après la libération et le retour triomphal en Lybie d'Abdelbaset al Megrahi

Vous lisez:

La colère et la polémique s'intensifient après la libération et le retour triomphal en Lybie d'Abdelbaset al Megrahi

Taille du texte Aa Aa

Condamné pour l’attentat de Lockerbie, il a été libéré jeudi dernier par la justice écossaise pour raisons médicales.

Une décision dénoncée par Washington alors que l’explosion en vol du Boeing de la Pan Am avait fait 270 morts dont 189 américains en 1988. Mécontente, l’opposition au gouvernement autonome écossais a obtenu l’organisation d’un débat hier au parlement. Un autre est déjà prévu en septembre. Les autorités se défendent arguant que le gouvernement lybien avait promis un “retour discret”. Cette affaire suscite des critiques grandissantes dans les rues de Glasgow à l’image de ces deux hommes : “Je ne pense pas qu’un embargo commercial soit nécessaire mais il faut que tout le monde exprime son désaccord avec cette décision”. “Je ne suis vraiment pas content que le ministre ait décidé de relâcher ce criminel sanguinaire qui a tué beaucoup de gens et notamment des américains”, explique cet autre. Al Megrahi serait atteint d’un cancer de la prostate en phase terminale. Sa libération pourrait être liée à des accords énergétiques selon des officiels lybiens ce qu’ont formellement démenti les autorités britanniques.