DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La ville afghane de Kandahar à feu et à sang dès l'annonce des résultats de la présidentielle

Vous lisez:

La ville afghane de Kandahar à feu et à sang dès l'annonce des résultats de la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Quelques heures après l’annonce des résultats partiels de la présidentielle, un attentat a fait au moins trente morts et une soixantaine de blessés dans le centre de Kandahar, un bastion des Talibans. L’explosion s’est produite à proximité d’un complexe hôtelier à l’heure de la rupture du jeûne du Ramadan, lorsque les gens rentrent chez eux.

Selon les autorités locales toutes les victimes sont des civils. Plus tôt dans la journée, un engin explosif a tué quatre soldats américains. Avec 295 morts dont 63 pour le seul mois d’août, 2009 est d’ores et déjà l’année la plus meurtrière pour les troupes de l’OTAN présentes en Afghanistan depuis 2001. Les Talibans et les différents combattants islamistes ont intensifié ces dernières semaines leurs attaques contre les forces de l’ISAF. Samedi le bilan des morts britanniques a passé la barre symbolique des 200 depuis le début de l’engagement de la Grande-Bretagne dans le conflit. En juillet des milliers de personnes avaient assisté aux obsèques de huit de ces soldats au Royaume Uni.