DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La dynastie Kennedy perd son patriarche

Vous lisez:

La dynastie Kennedy perd son patriarche

Taille du texte Aa Aa

Il était devenu une icône de la gauche américaine.  Ted Kennedy est mort hier soir dans son fief, l’Etat du Massachusetts, à l‘âge de 77 ans. Le sénateur démocrate a succombé à une tumeur au cerveau diagnostiquée en mai 2008. Il avait été opéré une dernière fois en juin, dans une ultime tentative de gagner sa bataille contre le cancer.
 
Avec lui s‘éteint le dernier patriarche de la dynastie Kennedy.
 
Petit frère de John Kennedy, le Président assassiné en 63, Edward Kennedy avait pris fait et cause pour Barack Obama dès les primaires démocrates.
 
Champion de la cause progressiste, du contrôle des armes, du droit à l’immigration et d’une meilleure sécurité sociale, Teddy, aussi surnommé le lion du Sénat par ses collègues, devait faire pencher la balance en faveur de celui qui allait devenir le premier président afro-américain des Etats-Unis.
 
Barack Obama devait l’en remercier en grandes pompes le 8 mars dernier, en lui consacrant un gala à Washington, pour son anniversaire.