DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Régionales en Allemagne : l'extrême-droite mise sur la Saxe

Vous lisez:

Régionales en Allemagne : l'extrême-droite mise sur la Saxe

Taille du texte Aa Aa

A un mois des législatives en Allemagne, c’est dans le land de Saxe que les néo-nazis du NPD se chauffent la voix. Dimanche, les électeurs y renouvelleront leur parlement régional où le parti d’extrême-droite dispose de 2 élus après avoir remporté 9,2 % des suffrages en 2004. Les ambitions du leader local, Holger Apel, vont au-delà.

“Le NPD de Saxe va préparer le terrain pour les élections générales en décrochant un penalti, assure-t-il. Le parti à Berlin devra seulement mettre le ballon dans le but. Et je suis curieux de voir si les amis du parti à Berlin vont parvenir à marquer.” Sur les trois länder concernés par des régionales (Saxe, Thuringe et Saarland), la Saxe est le seul où le NPD a des chances de décrocher le minimum requis de 5 %. Il faut dire que le parti n’a pas lésiné sur les moyens pour jouer dans la cour des grands. Il s’est offert pas moins de 80 000 affiches pour la modique somme de 250 000 euros. Le prix de la respectabilité. “De plus en plus de gens consièrent à tort le NPD comme un parti normal, déplore Grit Hanneforth, une employée des instances culturelles de Saxe ! C’est clairement un parti d’extrême-droite qui veut instaurer une dictature et abolir la constitution !” Udo Voigt, le chef du NPD, est poursuivi pour incitation à la haine raciale dans le land de Thuringe pour avoir invité le seul candidat noir du scrutin régional à “rentrer chez lui en Afrique”. Le candidat conservateur d’origine angolaise est depuis la cible de menaces et a été placé sous protection policière.