DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jusqu'à 1.500 activistes attendus au Camp Climat de Londres

Vous lisez:

Jusqu'à 1.500 activistes attendus au Camp Climat de Londres

Taille du texte Aa Aa

Des campeurs dans les rues de Londres. Ils participent à un Camp Climat, un rassemblement d’une semaine dont l’objectif est de mettre la pression sur les dirigeants du pays avant la conférence sur le climat de Copenhague. Le site du camp a été tenu secret au cas où la police aurait décidé d’en bloquer l’accès.

“J’ai reçu un message à Saint James Square, qui disait qu’il y avait un itinéraire très complexe”, explique Tracey, une participante. “On a reçu un sms nous demandant de rester ensemble et d’aller à Trafalgar Square. C’est ce qu’on fait”, confirme Tom, un autre activiste. Ce petit jeu du chat et de la souris avec la police a donc continué. Une police discrète, mais bien présente puisque 500 hommes ont été mobilisés afin de gérer les 1.000 à 1.500 activistes attendus. “Malheureusement les années passées la police a tout fait pour empêcher l’organisation du camp climat. Du coup il ne nous est plus possible de leur faire confiance et on doit garder certaines informations secrètes si on veut que ce camp ait lieu”, justifie Kevin, lui aussi en route pour le Camp Climat. Balladés d’un point de rendez-vous à un autre à travers Londres, c’est finalement vers le parc de Blackheath que les activistes pro-environnement ont élu domicile. C’est à partir de là qu’ils comptent mener des actions directes contre le gouvernement, ou les institutions financières, coupables selon eux de ne pas faire assez dans la lutte contre le réchauffement climatique.