DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Russes pleurent l'auteur de leur hymne national

Vous lisez:

Les Russes pleurent l'auteur de leur hymne national

Taille du texte Aa Aa

Sergueï Mikhalkov, le père des hymnes soviétique et russe a rendu l‘âme. Le poète et auteur de littérature enfantine s’est éteint aujourd’hui dans un hôpital de Moscou. Il avait 96 ans.

Une vie peu banale que celle du père des célèbres cinéastes russes Nikita Mikhalkov et Andreï Kontchalovski. Les régimes se sont succédés, lui s’est adapté, signant à chaque fois les paroles de l’hymne national sur un thème composé au XIXème siècle par Alexander Alexandrov. Il y a tout d’abord eu la version stalinienne, écrite en 44 pour remplacer l’Internationale. Puis après la mort de staline ce fut une histoire sans parole jusqu’en 1977. Mikhalkov devait ensuite rédiger une version déstalinisée, rendant hommage à Lénine, avant de finalement encenser en 2000 la Russie indépendante née des cendres de l’URSS. Reste que peu de Russes connaissent les nouvelles paroles. Nombre d’hommes politiques se contentent même de fredonner l’air familier la bouche fermée. A l’annonce du décès de Mikhalkov, le président Medvedev et son premier ministre Vladimir Poutine ont fait part de leur tristesse et ont rendu hommage à un monument de la culture russe.