DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rasmussen: le différend chypriote pose problème à l'OTAN

Vous lisez:

Rasmussen: le différend chypriote pose problème à l'OTAN

Rasmussen: le différend chypriote pose problème à l'OTAN
Taille du texte Aa Aa

La Grèce et la Turquie ont été interpelées sur le dossier de la coopération OTAN-Union européenne en Afghanistan.

Le nouveau secrétaire général de l’Alliance atlantique Anders Fogh Rasmussen a rencontré le Premier ministre grec Costas Karamanlis et doit s’entretenir avec le chef du gouvernement turc dans la foulée pour évoquer le problème de la division de l‘île de Chypre. Rasmussen a déclaré que le différend chypriote empêche l’Union européenne et l’OTAN de conclure un accord de sécurité en vue d’une meilleure coopération en Afghanistan. Et que cela pourrait mettre en danger la sécurité des troupes sur le terrain. Le dossier est complexe. Mais tous s’accordent à dire que les missions de l’OTAN et de l’UE rencontrent des obstacles dans leur coopération en Afghanistan et en Afrique à cause des différends gréco-turcs. La Grèce accuse la Turquie de ne pas vouloir reconnaître la République de Chypre admise au sein de l’Union européenne. Cela alors même que la Turquie est candidate à l’Union.