DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

USA: réformer la santé en mémoire de Ted Kennedy

Vous lisez:

USA: réformer la santé en mémoire de Ted Kennedy

Taille du texte Aa Aa

Le corps de Ted Kennedy doit être exposé aujourd’hui à la bibliothèque JFK de Boston, où un livre de condoléances a été mis à la disposition du public.

Dans tous le pays, le drapeau américain est en berne. La disparition du sénateur démocrate émeut tout particulièrement l’Amérique des plus démunis. “Il était le champion des gens sans voix : les pauvres, les handicapés mentaux, les personnes âgées, dit une de ses administrées. Nous prions maintenant pour qu’un bon système de santé puisse être adopté.” La réforme du système de santé, le lion du Sénat en avait fait la “grande affaire de sa vie”. Son décès fait perdre une voix de poids au camp Obama, qui a bien du mal à imposer son idée de couverture maladie universelle à un congrès inquiet de son impact sur les finances publiques. Le Président américain ne peut pas se permettre d’attendre l’arrivée du successeur de Ted Kennedy début 2010. Il se doit de tenir la promesse qu’il a faite aux Américains lors de la présentation du projet. “Nous ferons passer cette réforme qui abaisse les coûts, offre le choix et assure une couverture maladie fiable à tous les Américains. Et nous le ferons cette année,” avait-il assuré. En hommage au sénateur défunt, le doyen du sénat a suggéré que la loi en préparation porte le nom de Ted Kennedy. La réforme vise à offrir une couverture maladie aux quelque 47 millions d’Américains qui en sont dépourvus. L’administration Obama peut compter sur 59 voix sur 100 au Sénat. Mais la constitution américaine exige une majorité de 60 voix pour empêcher l’opposition de bloquer indéfiniment l’adoption d’un texte.