DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite de Netanyahu à Berlin: le gel des colonies juives en toile de fond

Vous lisez:

Visite de Netanyahu à Berlin: le gel des colonies juives en toile de fond

Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, on attendait une déclaration de Benjamin Netanyahu sur le gel de la colonisation des territoires palestiniens, mais le Premier ministre israélien a botté en touche. Lors de sa rencontre avec Angela Merkel et de leur conférence de presse, Netanyahu a soigneusement évité le sujet pour évoquer la menace que représente l’Iran et son programme d’enrichissement d’uranium:

“Je pense que la chose la plus importante que nous puissions mettre en place, c’est ce que la secrétaire d’Etat américain Hillary Clinton appelle des sanctions paralysantes. Il est possible d’exercer de réelles pressions, une pression économique sur le régime de Téhéran, si les principales puissances de la planète s’unissent.” La chancelière allemande, le plus ferme soutien d’Israël en Europe, a appuyé Netanyahu sur la question iranienne, mais elle est tout de même revenu sur la colonisation juive. Angela Merkel a rappelé que pour les Etats-Unis et l’Union européenne, “l’arrêt de la construction des colonies sur les territoires occupés est primordial pour relancer le processus de paix.” Netanyahu a par la suite démenti les propos du quotidien israélien Haaretz. Celui-ci avait parlé d’un accord conclu hier à Londres avec les Américains sur un gel de neuf mois de la colonisation en Cisjordanie. Des négociations seraient en cours. Cette visite express a par ailleurs été l’occasion d’un geste symbolique. Netanyahu s’est vu remettre les plans originaux du camp d’extermination d’Auschwitz, découverts par hasard dans un appartement de Berlin en 2008. Ces plans iront rejoindre le mémorial de Yad Vashem.