DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : des funérailles nationales, trois jours de deuil et des craintes

Vous lisez:

Irak : des funérailles nationales, trois jours de deuil et des craintes

Taille du texte Aa Aa

Le corps dAbdelaziz al Hakim, le chef du Conseil suprême islamique d’Irak, le Cisi, est arrivé ce matin d’Iran à l’aéroport de Bagdad. Le gouvernement de Nouri al-Maliki était présent au complet pour saluer la mémoire d’un des plus influents chefs chiites du pays. Le président irakien Jalal Talabani, était là aussi ainsi que les ambassadeurs américain et britannique et des chefs tribaux et religieux. Le décès dAbdelaziz al Hakim, qui souffrait d’un cancer des poumons survient à quelques mois des élections législatives cruciales.

“Il était une figure majeure et avait un rôle pivot sur le front politique, souligne un membre du Conseil suprême islamique et député. Et c’est sûr que l’absence d’une telle figure pendant une période si critique va laisser un grand vide et aura un impact négatif sur le processus politique. Cependant, puisque le processus politique est une devoir moral pour les différents partis, je crois que son absence ne sera pas un grand obstacle.” Abdelaziz Al Hakim sera enterré à Najaf, ville sainte du chiisme en Irak. Deux jours avant la mort du dirigeant, son mouvement annonçait, en vue des législatives,la formation d’une nouvelle coalition.