DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jaycee Dugard libre 18 ans après son enlèvement

Vous lisez:

Jaycee Dugard libre 18 ans après son enlèvement

Taille du texte Aa Aa

La petite fille de ces images a été enlevée en 1991 en Californie. Aujourd’hui âgée de 29 ans, Jaycee Dugard a retrouvé la liberté après avoir vécu 18 ans de calvaire. Isolée du monde extérieur, cloîtrée dans une arrière-cour d’une maison de la ville d’Antioch, à 70 km à l’est de San Francisco, elle aurait eu deux enfants de son bourreau.

Le shérif adjoint du comté d’El Dorado était heureux et ému d’annoncer que Jaycee Dugard avait été retrouvée vivante… Le ravisseur Phillip Garrido, 58 ans, a été pris lors d’un contrôle pour une petite infraction. Il était fiché comme délinquant sexuel. Il a été arrêté, ainsi que sa femme et a reconnu les faits. Voici la reconstitition de l’enlèvement de Jaycee Dugard, 11 ans, au moment des faits: elle avait été kidnappée à un arrêt de bus, sous les yeux de son beau-père, le 10 juin 1991, à South Lake Tahoe. Un an après, en 1992, Terry Dugard lançait cet appel au ravisseur: “Quelqu’un m’a pris quelque chose de très cher à mon coeur et je veux savoir pourquoi.” Le beau-père, témoin de l’enlèvement, a été soupçonné pendant des années. Sa femme l’avait quitté. La culpabilité le rongeait: “J’ai toujours dit qu’il y avait un homme et une femme dans la voiture. Par la vitre côté passager, j’avais vu des cheveux noirs de femme. Et la voiture, je veux simplement savoir, j’ai plein de questions, à quelle distance je pouvais être?” Avec ses deux filles, qui seraient âgées de 15 et 11 ans, Jaycee Dugard n’aurait connu depuis 1991 que ce jardin, ces cabanes et un abri insonorisé qu’on ne pouvait ouvrir que de l’extérieur. Elle a vécu, toutes ces années, à moins de 300 kilomètres de chez elle…