DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Havane dénonce le soutien européen à un dissident cubain

Vous lisez:

La Havane dénonce le soutien européen à un dissident cubain

Taille du texte Aa Aa

Les autorités cubaines qualifient l’initiative, d’ingérence et de menace pour leurs relations avec l’Union européenne.

Lors d’une visite à La Havane chez un dissident cubain Darsi Ferrer, cinq diplomates européens ont exprimé leur préoccupation sur le sort de ce médecin de formation, emprisonné depuis plus d’un mois pour avoir acheté deux sacs de ciment au marché noir. Son épouse remet en cause cette version officielle : “il n’est pas en prison pour deux sacs de ciment, d’après Yusnaimy Jorge Soca. Le fait est que n’importe quel citoyen aurait eu simplement une amende à payer pour ce délit, affirme-t-elle. Lui, il est en prison, seulement parce qu’il rêve, qu’il veut rêver.” D’après la Commission cubaine des droits de l’Homme, Cuba compterait 208 prisonniers politiques. Le diplomate suédois dont le pays préside l’Union craint que Darsi Ferrer ne figure désormais parmi eux : “par cette visite, souligne Ingemar Cederberg, nous montrons notre intérêt pour cette affaire, pour faire en sorte que les choses avancent et qu’elles soient clarifiées.” Aucune date de procès n’a été fixée pour Darsi Ferrer, déjà arrêté à plusieurs reprises notamment lors d’une manifestation en 2007. L’UE a levé l’an dernier, les sanctions diplomatiques contre Cuba et repris sa coopération avec l‘île. Mais chaque année, elle veut réévaluer la situation des droits de l’Homme.