DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moby s'engage en faveur du climat

Vous lisez:

Moby s'engage en faveur du climat

Taille du texte Aa Aa

Moby met sa musique au service de la lutte contre le changement climatique. L’artiste américain a participé à un concert organisé à Stockholm par la Commission européenne pour inciter les 15-35 ans à agir pour l’environnement. Un thème que Moby n’a pas de mal à défendre. Il s’en explique dans un entretien accordé à euronews.

euronews : “Pourquoi avez-vous décidé de participer à cette campagne “Play to stop”?” Moby : “Je milite pour l’environnement depuis assez longtemps. J’ai été élevé par des hippies qui étaient très préoccupés par le sujet. Je suis impliqué dans la défense de nombreuses causes, mais celle qui pour moi, est la plus importante de toutes, c’est le changement climatique parce que c’est le seul problème qui va affecter peut être de manière radicale, la vie de chaque être humain sur cette planète. Et pour ne pas être trop mélodramatique, cette question peut aussi modifier le cours de l’histoire humaine, potentiellement de manière très, très négative, mais aussi peut être de façon positive.” euronews : “Les gouvernements en font-ils assez pour lutter contre le changement climatique?” Moby : “Non. Je déteste dire cela, mais je ne pense pas que les gouvernements fassent réellement quelque chose à l’heure actuelle, pour lutter contre le changement climatique. Les gouvernements continuent de subventionner les vieilles industries et la production de pétrole. Pour moi, si l’on veut que les gens se préoccupent du changement climatique, il faut leur montrer où est leur propre intérêt. C’est très simple : quand en France, en Belgique ou en Allemagne, on achète du fuel ou on met du carburant dans sa voiture, on envoie de l’argent en dehors de son pays : au Venezuela, aux Emirats Arabes Unis, en Iran… Mais quand on développe les sources d‘énergie locales, à partir de l’eau, du géothermique, du vent ou du solaire, on garde l’argent dans son propre pays et on soutient les industries locales. Et d’après moi, c’est la meilleure façon d’intéresser les gens au changement climatique : si on leur dit : “Conservez votre argent dans votre pays.” Cela veut dire soutenir les industries locales, celles qui ne polluent pas. En dehors de cela, c’est très difficile pour les gouvernements de légiférer dans l’objectif de combattre le changement climatique; parce qu’apparemment, ce problème ne va pas nous affecter avant 40 ou 50 ans. Alors pourquoi est-ce que les gouvernements devraient s’en préoccuper? Mais si on est capable de montrer aux gouvernements que c’est un moyen de créer des emplois, de faire face à l’incertitude économique dans leurs pays, je pense que cela incitera beaucoup plus les gouvernements à légiférer pour combattre le changement climatique.” euronews : “Personnellement, faites-vous des efforts dans votre vie quotidienne pour lutter contre le changement climatique?” Moby : “Je ne veux pas m‘étendre sur mes efforts en matière d‘écologie, mais je ne vois pas comment je pourrais mener une vie plus verte. Je n’ai pas de voiture, j’utilise les transports publics, je suis végétalien, j’essaie à chaque fois que c’est possible de manger des produits cultivés localement. Je vis dans un appartement, ce qui est beaucoup plus éco-responsable que d’habiter dans une maison. Je m’efforce d‘être le plus possible, éco-responsable. Mais la seule façon pour que les actions éco-responsables aient un impact tangible, c’est l’effet de masse. Que je sois éco-responsable n’a de sens que si je ne suis pas le seul à l‘être. Cela a vraiment du sens si une centaine de millions de personnes le sont. Donc je ne vanterai jamais ma crédibilité en matière d’environnement parce que ce n’est l’engagement que d’une seule personne. Si je peux inciter une centaine de millions de personnes à faire la même chose, alors je pourrai dire que j’ai agi de manière positive en faveur du changement. Quand je suis en tournée, j’essaie de faire en sorte qu’elle soit neutre en carbone, ce qui consiste essentiellement à compenser les émissions et à essayer d’organiser une tournée qui soit le plus possible éco-responsable. Mais encore une fois, cela serait génial si tous les artistes sur la planète étaient d’accord pour organiser des tournées neutres en carbone. Les émissions de carbone pour chaque musicien dans le monde représentent moins de 0,001% des émissions quotidiennes de la Chine. Donc, je pense qu’il est important de se pencher sur des questions comme l’organisation de tournées neutres en carbone, mais qu’il est encore plus important de s’intéresser à la production industrielle dans l’Union européenne, aux Etats-Unis, en Chine et en Inde. On n’a peu de temps, nos ressources en énergie sont limitées, je pense qu’on doit vraiment se concentrer sur les exemples les plus flagrants d’irresponsabilité environnementale.” euronews : “Avez-vous été surpris par les fortes attaques contre le plan du président Obama en matière de santé publique et d’assurance sociale?” Moby : “Les attaques contre le plan d’Obama sur la santé, c’est un peu comme une farce surréaliste, comme une pièce de Ionesco, l’auteur de théâtre. C’est une farce absurde et dadaïste parce que parmi les gens, malheureusement, il y a une longue tradition d’arrogance et d’ignorance et de mesures inégalitaires aux Etats-Unis. Mais les attaques contre le plan d’Obama sur la santé relèvent tellement de l’ignorance, elles sont lancées par le secteur de la santé. Je vais vous raconter mon histoire préférée à ce sujet : un membre de la Chambre des représentants tenait un meeting dans une mairie devant un groupe de personnes âgées de droite, il leur a posé une question simple : “Qui ici est contre le système de sécurité sociale?” Tout le monde a levé la main. Sa question suivante : “Qui ici bénéficie de la couverture maladie universelle et du régime de l’assurance maladie?” Tous ont levé la main. Or la couverture maladie universelle et le régime de l’assurance maladie font partie du système de sécurité sociale! Ce qui me surprend, c’est simplement l’intensité des attaques contre Obama et son plan sur la santé. Ce qui ne m‘étonne pas en revanche, c’est à quel point les Américains sont ignorants une nouvelle fois. Les Américains me surprendront toujours avec leur capacité à être en même temps, en colère et ignorants.” euronews : “Est-ce que les lobbyistes ont une responsabilité dans ces attaques?” Moby : “Il y a beaucoup de monde qui a tout intérêt à faire du lobbying pour protéger son propre business. Et donc actuellement, le secteur de la santé aux Etats-Unis est en train de faire du lobbying pour conserver le système en l‘état. Les compagnies d’assurance dépensent des centaines de millions de dollars pour maintenir la situation dans laquelle se trouve le système de santé parce qu’elle est très lucrative pour l’industrie des soins de santé. C’est la même chose avec le changement climatique : les énormes compagnies pétrolières – BP, Shell, Exxon Mobile – qui représentent les sociétés les plus importantes sur la planète, dépensent des centaines de millions de dollars pour garder les choses en l‘état. Malheureusement, la situation actuelle est terrible. Le statu quo en matière de santé aux Etats-Unis est un désastre. Le statu quo des productions pétrolière et énergétique et leur impact pour l’environnement, c’est aussi un désastre, mais un désastre très lucratif pour les entreprises. C’est le cas pour le secteur de la santé aux Etats-Unis et les compagnies pétrolières ailleurs dans le monde.”