DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : adieux des chiites à Abdel Aziz al-Hakim

Vous lisez:

Irak : adieux des chiites à Abdel Aziz al-Hakim

Taille du texte Aa Aa

Une immense foule a rendu hommage au puissant chef chiite pro-iranien Abdel Aziz al-Hakim à Kerbala avant son enterrement aujourd’hui à Najaf.

Le dirigeant est mort mercredi à l‘âge de 60 ans en Iran des suites d’un cancer du poumon. Son décès survient alors que son mouvement, le Conseil suprême islamique d’Irak, prépare les élections législatives irakiennes. L’Iran a dépêché son ministre des Affaires étrangères. Manouchehr Mottaki est arrivé ce matin pour présenter ses condoléances mais aussi pour rendre hommage aux victimes du double attentat du 19 août à Bagdad qui a fait une centaine de morts. Ces attentats ont visé les ministères des Finances et des Affaires étrangères et ont provoqué une crise entre l’Irak et la Syrie. Les violences se poursuivent aujourd’hui en Irak, notamment dans le nord. Mais les regards se tournent surtout vers Najaf. Abdel Aziz al-Hakim va reposer dans cette ville sainte pour les chiites irakiens. Là où fut tué son frère en 2003 dans un attentat alors que celui-ci tenait les rênes du Conseil suprême islamique d’Irak. Abdelaziz al-Hakim a ensuite repris le flambeau jusqu‘à la tombe.