DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Défaite historique redoutée par la droite au Japon

Vous lisez:

Défaite historique redoutée par la droite au Japon

Taille du texte Aa Aa

Les Japonais ont commencé à voter pour désigner leurs 480 députés. Et il devrait y avoir affluence tout au long de la journée devant les urnes car le changement est dans l’air. A en croire les sondages, le grand parti de droite qui a gouverné le Japon sans partage depuis 1955 – à l’exception d’une petite parenthèse – pourrait connaître une défaite historique.

Taro Aso, qui n’occupe le poste de Premier ministre que depuis un peu moins d’un an, pouvait s’y attendre. Sa cote de popularité s’est effondrée de mois en mois. Et son Parti libéral-démocrate semble devoir payer les pots cassés par la crise économique. Le Japon est frappé par un chômage sans précédent. C’est Yukio Hatoyama, le chef du Parti démocrate du Japon, la principale force d’opposition, qui est donné favori pour diriger le futur gouvernement. Il disposera d’une bonne base de départ si son parti remporte la majorité à la Chambre basse du Parlement. L’opposition contrôle en effet le Sénat depuis deux ans.