DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des élections régionales à risque pour les conservateurs allemands

Vous lisez:

Des élections régionales à risque pour les conservateurs allemands

Taille du texte Aa Aa

Dans les bureaux de vote de la Sarre, de la Saxe et de la Thuringe, ce n’est pas encore l’affluence. Ils sont pourtant six millions deux cents mille électeurs à être appelés à choisir les élus de leurs parlements régionaux, et selon les instituts de sondage, ils devraient changer la donne.

A ce jour, les trois Länders sont dirigés par la CDU de la chancelière Angela Merkel, mais seule la Saxe serait en mesure de rester aux mains des conservateurs. Angela Merkel affirme que ces scrutins régionaux ne sont pas un vote test en vue des législatives du 27 septembre, qu’il n’y aura pas d’enseignement à en tirer à l‘échelle nationale pour la CDU. Mais pour les sociaux-démocrates de Frank-Walter Steinmeier, à la traîne dans les sondages, le scénario est différent. En effet, si la gauche radicale Die Linke d’Oskar Lafontaine perce comme prévu, c’est sur le plan des alliances politiques que cette journée pourrait être instructive pour le SPD. Die Linke, issue de la fusion d’anciens communistes de l’ex-RDA et de dissidents du SPD, pourraient pour la première fois entrer dans une coalition, aux côtés des sociaux-démocrates, dans deux des Etats régionaux.