DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Carte blanche pour Yukio Hatoyama au Japon

Vous lisez:

Carte blanche pour Yukio Hatoyama au Japon

Taille du texte Aa Aa

Yukio Hatoyama a le champ libre pour mettre en place ses réformes, et relancer la deuxième économie mondiale. Le futur Premier ministre japonais a quasiment carte blanche car sa formation, le Parti Démocrate du Japon, a raflé deux tiers des sièges au parlement. Un raz de marée électoral sonnant le glas de 54 ans de domination des conservateurs.

“Cela prouve que la population de ce pays est très en colère contre le Parti Libéral-Démocrate au pouvoir”, a dit Yukio Hatoyama. “Et nous sommes vraiment reconnaissants envers la nation pour son soutien”. Taro Aso, le chef du gouvernement sortant, a annoncé son intention de démissionner de la présidence du Parti Libéral Démocrate. Les Japonais, eux, attendent désormais que le Parti Démocrate tienne ses promesses. Yukio Hatoyama s’est engagé notamment à verser une allocation familiale de 195 euros par mois et par foyer, et à supprimer les frais de scolarités. “J’espère que le PDJ va mettre en place une politique en faveur des enfants”, dit cette femme. “J’espère juste qu’ils vont faire de leur mieux”, ajoute cet homme. Tous les voyants semblent être au vert : pour preuve, la Bourse de Tokyo a atteint ce lundi matin pendant un moment, son plus haut niveau depuis le début de l’année.