DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinq ans après, les survivants de Beslan commémorent le début de la prise d'otages qui avait ensanglanté la rentrée des classes

Vous lisez:

Cinq ans après, les survivants de Beslan commémorent le début de la prise d'otages qui avait ensanglanté la rentrée des classes

Taille du texte Aa Aa

Une centaine de personnes se sont recueillies ce matin devant les ruines de l‘école numéro 1 qui avait été le théâtre du drame.

Le 1er septembre 2004, des terroristes séparatistes tchétchènes armés prennent un millier de personnes en otage dont une majorité d’enfants. Après 52 heures de siège, le 3 septembre, les forces spéciales russes donnent l’assaut contre le commando pro-tchétchène qui réclamait le retrait des troupes russes de Tchétchénie. Le bilan est lourd : plus de 330 morts dont 186 enfants. Parmi les victimes, il y avait la petite fille de cette femme : “Notre peine n’a pas disparu, comment le pourrait-elle ? Quand je rencontre des petites filles du même âge que ma fille, je les vois, elles sont belles, radieuses et grandes. Mais la mienne n’est plus là”. Malgré le procès et la condamnation à la prison à vie du seul preneur d’otage survivant en 2006, la plupart des familles regrettent que les autorités russes n’aient toujours pas tiré les leçons de la tragédie et du rôle controversé des forces russes dans l’assaut de l‘école.