DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police californienne a fait une macabre découverte près de la propriété où Phillip Garrido aurait séquestré Jaycee Dugard pendant 18 ans

Vous lisez:

La police californienne a fait une macabre découverte près de la propriété où Phillip Garrido aurait séquestré Jaycee Dugard pendant 18 ans

Taille du texte Aa Aa

Les forces de l’ordre qui ont entamé des recherches depuis vendredi dernier sont tombés sur un fragment d’os. Pour l’heure des analyses sont en cours pour en déterminer l’origine comme l’explique la police : “Nous avons trouvé un fragment d’os. Il a été découvert dans le jardin de la maison voisine de celle de Phillip Garrido. Or, il y a quelques années, Phillip Garrido avait accès à cette propriété. Il avait entretenu la maison voisine de la sienne et il avait aussi installé un abri où il a vécu”.

Phillip Garrido est soupçonné dans des affaires de meurtres non élucidées de dix prostituées en 1998-99. Plusieurs des corps ayant été retrouvés près de son lieu de travail, il avait même été interrogé par la police. Mais la justice s’intéresse en premier lieu à Jaycee Dugard. Cette jeune femme aujourd’hui âgée de 29 ans aurait été enlevé en 1991 par Garrido et sa femme Nancy. Tous les deux sont accusés de 29 chefs d’accusation dont celui de l’avoir séquestré pendant 18 ans dans le jardin de leur maison. Ils ont plaidé non coupable vendredi et sont désormais sous les verrous. Jaycee Dugard qui a retrouvé sa famille aurait toutefois tissé des liens étroits avec son bourreau présumé. Elle l’aurait notamment assisté dans son activité d’imprimeur comme secrétaire sans jamais faire mention de sa captivité. Les experts estiment qu’elle a probablement développe un syndrome de Stockholm, ce sentiment de sympathie ou d’attachement que certaines personnes éprouvent pour leur ravisseur.