DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pacte Molotov Ribbentrop et ses implications secrètes

Vous lisez:

Le pacte Molotov Ribbentrop et ses implications secrètes

Taille du texte Aa Aa

1er septembre 1939, à 4h45 heure locale, le navire de guerre allemand Schleswig-Holstein bombarde la garnison polaise de Westerplatte. L’Allemagne nazie lance l’invasion de la Pologne sans déclaration de guerre préalable. L’histoire retiendra cette nouvelle agression d’Adolf Hitler comme le déclenchement définitif de la 2eme guerre mondiale.

L’avenir de la Pologne a pourtant été scellé quelques semaines auparavant : le 23 août 1939, lorsque l’Allemagne et l’URSS signent un traité de non-agression. Le Pacte Molotov-Ribbentrop, des noms des ministres des Affaires étrangères des deux pays, est aussi un accord secret de répartition des sphères d’influence des deux signataires dans l’Europe de l’Est. Le 17 septembre 1939, c’est l’Armée Rouge qui envahit la partie orientale de la Pologne. Selon l’un des protocoles du traité, les deux parties, allemande et soviétique, s’obligaient à réprimer toute tentative de résistance polonaise dans leurs zones d’occupation. Les exactions commises par les deux parties furent donc, longtemps passées sous silence. Ainsi le massacre de Katyn reste un exemple de manipulation de l’histoire. Plus de 20 mille officiers de réserve polonais furent exterminées en 1940 par la police secrète soviétique, la NKVD, sous les ordres de Staline. Découvert en 1943 par les nazis, ce massacre fut attribué aux allemands par l’Union Soviétique jusqu’en 1989, lorsque Gorbachev admet la responsabilité de Moscou. Mais Varsovie attend toujours la réhabilitation des officiers massacrés. En 2004, les conclusions de l’enquête russe sur Katyn ont été classées secrètes. Selon le petit fils de Vyacheslav Molotov, son grand- père a toujours défendu le pacte germano-soviétique. “Il n‘était pas favorable aux purges explique-t-il. Il disait que les soviétiques ont fait beaucoup, beaucoup d’erreurs, et qu’il regrettait tous ces morts. Molotov n’a jamais regretté le pacte germano-soviétique.” Le pacte Molotov-Ribbentrop aura pour conséquence l’annexion des pays Baltes par l’URSS en 1940. La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie, ne retrouveront leur indépendance qu’ un demi-siècle plus tard.