DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des civils ciblés par erreur par l'Otan en Afghanistan

Vous lisez:

Des civils ciblés par erreur par l'Otan en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Il y a eu au moins 90 morts lors d’un bombardement de l’Otan vendredi dans la province de Kunduz, dans le nord de l’Afghanistan: plusieurs sources s’accordent sur le nombre de victimes, mais combien de civils en font partie ? Ils sont nombreux d’après les images qui montrent des évacuations ce vendredi vers les hôpitaux de la région.

La force de l’Otan voulait bombarder deux camions citerne qui avaient été volés par des rebelles talibans dans la province de Kunduz. Mais quand l’un des véhicules s’est embourbé dans le lit d’une rivière, les talibans ont invité les habitants des villages alentour à venir se servir en carburant. La tragédie en découle: selon la police locale, des dizaines de civils étaient massés autour du camion lorsqu’il a explosé. “Viser des civils est inacceptable”, a réagi le président afghan. La guérilla menée par les talibans est incessante. Par ailleurs, un soldat français a été tué ce vendredi en Afghanistan. C’est le trentième depuis 2001.