DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Otan ne confirme pas la mort de civils lors du bombardement en Afghanistan

Vous lisez:

L'Otan ne confirme pas la mort de civils lors du bombardement en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Le secrétaire général de l’Otan adopte la prudence après le bombardement meurtrier dans la province afghane de Kunduz. Selon Anders Fogh Rasmussen, qui s’est exprimé vendredi depuis le siège de l’Alliance Atlantique à Bruxelles, rien n’est encore clair. “Il est possible que ce bombardement ait fait des victimes civiles, a déclaré le secrétaire général de l’Otan. Une équipe d’enquêteurs commandée par l’Isaf a tout de suite été envoyée sur les lieux. Le commandant en chef de la force de l’Otan a également appelé le président afghan Hamid Karzaï pour s’entretenir des circonstances du drame”.