DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le calme revient après de nouveaux incidents au Gabon

Vous lisez:

Le calme revient après de nouveaux incidents au Gabon

Taille du texte Aa Aa

Tranquillité apparente dans la capitale du Gabon, au lendemain de la proclamation officielle de la victoire d’Ali Bongo à la présidentielle. Les forces de l’ordre effectuent quelques patrouilles dans Libreville et suveillent discrètement les bâtiments officiels. En revanche, de nouveaux incidents ont eu lieu durant la nuit de jeudi à vendredi à Port-Gentil, la deuxième ville du Gabon. Des commerces ont été pillés et des stations-essence incendiées. Entre vingt-trois et trente émeutiers, selon les sources, ont été arrêtés.

Ce n’est pas la bonne manière de contester, selon Ali Bongo: “La compétition est maintenant terminée. Il existe des instances pour les recours. C’est devant ces instances que doivent se tourner ceux qui ont des réclamations à faire”. Ali Bongo a officiellement remporté le scrutin présidentiel du 30 août avec 41,73% des voix. Il succède ainsi à son père, mort début juin après 41 ans au pouvoir. Mais l’opposition gabonaise conteste ce résultat et accuse la France d’avoir joué de son influence.