DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "Winton Train" à Londres

Vous lisez:

Le "Winton Train" à Londres

Taille du texte Aa Aa

Le “Winton Train “ est arrivé à Londres ce vendredi. Le convoi, identique à ceux organisés avant le début de la seconde Guerre Mondiale, il y a 70 ans, avait quitté Prague en République Tchèque mardi, en l’honneur de Nicholas Winton.

Cet ancien diplomate, surnomé le “Schindler britannique”, vivait dans la capitale de l ex-tchécoslovaquie et, sentant la menace nazie se préciser, avait decidé d‘évacuer du pays un maximum d’enfants Juifs. En quelques mois, entre mars et août 1939, Winton a mis sur les rails sept convois entre Prague et Londres. Un huitième ne pu jamais partir en raison du debut de la Guerre. A Londres, 22 de ceux qu’on appelle les “Enfants de Winton” et leur famille, ont retrouvé leur sauveur qui est toujours vivant. Nicholas Winton a aujourd’hui 100 ans. Mardi dernier, une statue en hommage à Nicholas Winton avait été dévoilée dans la Gare centrale de Prague, à l’endroit même d’où partirent 669 enfants, Juifs pour la plupart, et sauvés d’une mort certaine par cet homme qui resta anonyme plusieurs dizaines d’années après son acte de bravoure. Les “enfants de Winton” et leurs descendants vivent aujourdhui un peu partout dans le monde, notamment en Grande Bretagne, mais aussi au Canada et en Israel.