DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un G20 financier à Londres pour mesurer les désaccords avant Pittsburgh

Vous lisez:

Un G20 financier à Londres pour mesurer les désaccords avant Pittsburgh

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des finances du G20 mais aussi les principaux banquiers centraux, sont présents à Londres pour la réunion du G20 finances, préparatoire au G20 de Pittsburgh à la fin du mois. Dès vendredi soir on échangera les points de vue des uns et des autres sur des sujets économiques qui ne manquent pas et en premier lieu sur les moyens de sortir sans trop de dommages des plans de relance mis en place contre la crise alors que d’exceptionnelles mesures de soutien aux banques et aux économies ont été prises. On parlera sans doute de la nécessité d’une stratégie coordonnée pour sortir de la crise, mais prendra-t-elle forme ? C’est une autre histoire Egalement au centre des discussions du G20 finances de Londres : les bonus des banquiers. Un dossier sur lequel les européens sont unanimes : “il faut réduire ces bonus qui peuvent être la cause du dérapage des banques”. Washington reste discret pour l’instant sur le dossier. Les paradis fiscaux seront aussi au menu de la réunion de Londres : les grands pays européens veulent des sanctions dès 2010 contre les pays qui ne respecteraient pas les règles de transparence. La réforme du Fonds monétaire international, le FMI : les américains et les pays émergents s’y intéressent, demandant une meilleure représentation des émergents, mais c’est l’Union européenne qui est réticente, craignant que ce rééquilibrage des pouvoirs au sein du FMI se fasse à ses dépens. Enfin Londres sera l’occasion – quatre mois avant la conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique – de confronter la position des pays développés qui veulent voir les pays émergents s’engager à moins polluer alors que ces derniers leurs demandent les moyens financiers de pouvoir le faire.