DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : fraudes lors du scrutin présidentiel

Vous lisez:

Afghanistan : fraudes lors du scrutin présidentiel

Taille du texte Aa Aa

Hamid Karzaï est en passe de rester à la présidence de l’Afghanistan si l’on en croit les résultats partiels du scrutin, délivrés ce dimanche par la commission électorale. Le président sortant recueillerait 46,8% des voix contre 31,7% pour Abdullah Abdullah. La commission a également confirmé ce qui était déjà pressenti : les élections du 20 août dernier ont été émaillées d’irrégularités.

“Nous avions suffisamment de preuves de fraudes dans certains bureaux de vote. Nous avons donc annulé les résulats de ces bureaux, après avoir rassemblé les éléments sur le terrain”, explique ce responsable de la commission électorale. Ces irrégularités porteraient sur 447 bureaux de vote sur un total de plus de 25 000. Abdullah Abdullah, pour l’instant devancé, estime qu’Hamid Karzaï a organisé des fraudes de masse en utilisant l’appareil d’Etat. Les responsables occidentaux ont, eux, invité les autorités afghanes à s’intéresser aux plaintes déposées : il y en aurait plus de 700. La commission électorale continue donc son travail de dépouillement au compte-gouttes d’autant que les Afghans élisaient aussi leurs représentants provinciaux lors du scrutin du 20 août dernier. Les résultats définitifs ne seront pas annoncés, dans le meilleur des cas, avant le 17 septembre. Pour l’instant, c’est donc un deuxième tour qui se profile puisqu’aucun des deux candidats n’a obtenu plus de 50% des voix, pour le moment.