DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlin, Londres et Paris proposent une conférence internationale sur l'Afghanistan

Vous lisez:

Berlin, Londres et Paris proposent une conférence internationale sur l'Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

L’Afghanistan est appelé à prendre davantage de responsabilités pour assurer sa sécurité. Pour accélérer le mouvement, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France appellent à la tenue d’une conférence des Nations unies sur la situation dans le pays. Le Premier ministre britannique Gordon Brown l’a annoncé hier aux côtés de la chancelière allemande Angela Merkel.

“Notre objectif est de préparer le gouvernement afghan à prendre davantage de responsabilité dans la phase de transition qui s’annonce “ a déclaré la chancelière. Angela Merkel a précisé que cette initiative européenne était soutenue par les Etats-Unis. L’objectif est clair : se désengager progressivement d’un conflit de plus en plus impopulaire en Occident. Des bavures à répétition, un soutien à un gouvernement afghan accusé de corruption : voilà qui est bien difficile à expliquer aux opinions publiques. Sans compter le tribut payé par les troupes de l’OTAN. Parmi les Européens, les Britanniques sont ceux qui ont essuyé le plus de pertes. 212 militaires tués en huit ans de conflit.