DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement gabonais envisage de décréter l'état de siège à Port-Gentil

Vous lisez:

Le gouvernement gabonais envisage de décréter l'état de siège à Port-Gentil

Taille du texte Aa Aa

Trois personnes sont mortes depuis jeudi au Gabon dans les violences post-électorales. C’est le nouveau bilan publié par le gouvernement. A Port-Gentil, la seconde ville du pays, théâtre d‘émeutes et de pillages, les habitants ont profité de la réouverture des magasins pour se procurer des denrées indisponibles ces derniers jours.

Le vainqueur de l‘élection présidentielle Ali Bongo qui était venu soutenir l‘équipe nationale lors d’un match de football samedi, a lancé un appel au calme. Sans effet pour l’instant. Le gouvernement envisage de décréter l‘état de siège à Port-Gentil si les troubles persistent. Ce qui signifierait une interdiction de tout déplacement sans autorisation express. La cité portuaire est déjà placée sous couvre-feu durant la nuit. La France suit la situation de près alors que son consulat et un foyer sportif appartenant à Total ont été incendiés à Port-Gentil. Le personnel de la compagnie pétrolière et leurs familles ont été transférés vers la capitale Libreville.