DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barroso : encore un jour pour convaincre

Vous lisez:

Barroso : encore un jour pour convaincre

Taille du texte Aa Aa

Depuis lundi et jusqu‘à mercredi, José Manuel Barroso fait le tour des sept groupes politiques du Parlement européen. Si le soutien des conservateurs lui est acquis, d’autres comme les socialistes européens, les libéraux et les verts sont nettement moins enthousiastes. Le président-candidat de la Commission dit en tout cas être porteur de projets :

“Mon rôle ici n’est pas juste de satisfaire un groupe politique mais de tenter de combler certaines différences et de bâtir un solide consensus européen.” Pour briguer un second mandat, le président de l’exécutif européen a rédigé un programme. Derk-Jan Eppink, un ancien fonctionnaire européen devenu député, se réjouit de la vitalité du débat autour de la personne de Barroso : “L’Europe était une affaire de personnalités inconnues et de bureaucrates, et aujourd’hui, elle acquiert un visage. La question est de savoir si nous voulons monsieur Barroso ou si nous voulons quelqu’un d’autre. Avons-nous un meilleur candidat ou pas ? C’est aussi une bataille sur la direction que l’Europe doit prendre, doit-elle se placer davantage à gauche, à droite ou au centre-droit ? Quel va être l‘équilibre entre nos souhaits politiques ? Et je pense que c’est la première fois que cette bataille sur celui qui pilotera l’Europe est au coeur du débat. C’est très bon pour l’Europe parce que nous avons besoin de rendre plus vivant le débat politique européen, et c’est ce que nous sommes en train de faire.” Les groupes politiques décideront jeudi de la date du vote sur la candidature de José Manuel Barroso. Il pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine ou bien être reporté dans l’attente du référendum irlandais sur le Traité de Lisbonne.