DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne lève un obstacle sur le chemin tortueux du traité de Lisbonne

Vous lisez:

L'Allemagne lève un obstacle sur le chemin tortueux du traité de Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

La voie est libre pour une ratification du Traité de Lisbonne par l’Allemagne. Le Bundestag a adopté les lois exigées par la Cour constitutionnelle pour renforcer les pouvoirs du Parlement en cas de transfert de souveraineté à l’Europe. Reste à la chambre haute à se prononcer. Un pas de plus pour le nouveau traité européen. Mais il devra franchir encore quelques épreuves, à commencer par le référendum irlandais le 2 octobre. Les Irlandais se prononceront pour la seconde fois sur le texte. Et en cas de oui, les présidents polonais et tchèques seront censés signer les ratifications, ce qu’ils n’ont pas fait jusque-là. Car pour entrer en vigueur, le Traité de Lisbonne doit être ratifié par les Vingt-sept Etats-membres sans exception. L’obligation irlandaise de le faire par consultation populaire a compliqué la donne, donnant l’occasion aux deux présidents eurosceptiques de retarder leurs signatures. Le Traité de Lisbonne est supposé adapter les institutions à l’Europe élargie.