DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : peut-être des mois d'attente avant les résultats définitifs de la présidentielle

Vous lisez:

Afghanistan : peut-être des mois d'attente avant les résultats définitifs de la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Les résultats officiels et définitifs de l‘élection présidentielle afghane ne sont pas près d‘être annoncés. En raison de fraudes confirmées par la commission des plaintes, il faudra attendre peut-être quelques mois avant de savoir si Hamid Karzaï a été réélu dès le premier tour le 20 août, comme l’indiquent des résultats partiels publiés hier. La commission des plaintes a ordonné un nouveau décompte des bulletins de 600 bureaux de vote.

“Nous avons pris cette décision sur la base des investigations que nous avons menées jusqu‘à présent à Ghazni, Paktika, et à Kandahar, a expliqué le Canadien Grant Kippen qui dirige la commission. Et lors de ces investigations, nous avons trouvé des preuves évidentes d’irrégularités.” Une annonce qui ne surprend pas le rival du président sortant Abdullah Abdullah qui a dénoncé dès le début des fraudes. Selon les résultats partiels, il aurait récolté 28% des voix contre 54% à Hamid Karzai. “Ce n‘était pas une surprise pour moi mais c’est décevant pour le peuple afghan. Cela semble être une farce tragique”, a déploré Abdullah. La diplomatie américaine a souligné qu’il était primordial que l’issue du scrutin apparaisse légitime. Pour le professeur Stephen Walt de l’Université de Harvard, on est loin du compte. “Dans un sens, nous avons les pires résultats. Nous avons le président Karzai qui a gagné, mais personne ne croit vraiment à ce vote. Nous allons avoir des gens qui clameront qu’il n’a pas de légitimité et ils le diront avec une certaine légitimité.” Après avoir surmonté l’obstacle de l’insécurité pendant le scrutin, les Afghans affrontent celui des fraudes électorales. L’enjeu est crucial aussi pour les pays qui s’investissent pour l’avenir de l’Afghanistan instable depuis des décennies.