DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le candidat Barroso bute sur l'inconnue socialiste

Vous lisez:

Le candidat Barroso bute sur l'inconnue socialiste

Taille du texte Aa Aa

Briguant un second mandat, le président de la Commission a poursuivi sa tournée des groupes politiques du Parlement européen. L’oral devant les socialistes, deuxième force de l’hémicycle, aura duré plus de deux heures. L’intéressé semble au moins pouvoir compter sur le vote de ses compatriotes :

“Le débat d’aujourd’hui s’est très bien déroulé. Il a fait preuve d’une certaine ouverture d’esprit concernant des propositions et des inquiétudes émises par le groupe socialiste”, s’est félicitée l’eurodéputée Edite Estrela. Le camp du centre-gauche va peser lourd dans la balance car José Manuel Barroso a beau avoir le soutien du Parti populaire européen, sa famille politique, celui-ci ne suffira pas à sa réélection. Or les socialistes, qui auraient préféré retarder le vote jusqu’en octobre, restent évasifs : “Notre jugement final reste ouvert. Ce n’est pas encore le moment où l’on dit oui à Monsieur Barroso”, a lâché Jo Leinen. Reste à voir si les élus du groupe suivront une même ligne. Visiblement, c’est compromis : “La stratégie du président du groupe socialiste est très clairement connue et identifiée par tous. Je ne crois pas que cela soit la ligne de tout le groupe socialiste et je ne pense pas qu’il emmène la conviction de tout le groupe sur cette ligne-là”, dénonce Pervenche Berès. “Donc, le groupe est divisé ?”, interroge euronews. “Je pense qu’il sera divisé, oui.” L‘élue française fait là allusion aux ambitions du chef de groupe, Martin Schulz, lequel se verrait bien à la présidence du Parlement européen en janvier 2012.