DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Revers pour la CDU à quatre semaines des législatives allemandes

Vous lisez:

Revers pour la CDU à quatre semaines des législatives allemandes

Taille du texte Aa Aa

Angela Merkel devra peut être renoncer à son sourire affiché en toute circonstance. Pour la chancelière allemande, les résultats des trois scrutins régionaux d’hier sont synonymes de douche froide. Les conservateurs voient se réduire leurs chances de former un gouvernement de droite après les législatives du 27 septembre, avec leurs alliés libéraux du FDP.

Tant en conservant la Saxe, la CDU perd la majorité absolue en Sarre et en Thuringe, au profit du SPD qui pourrait gouverner avec Die Linke. D’après le rival d’Angela Merkel à la chancellerie, le ministre des affaires étrangères socio-démocrate Frank Walter Steinmeier, “c’est un bon dimanche électoral, une bonne soirée pour le SPD, des pertes dramatiques pour la CDU. Une chose est sûre, affirme-t-il : ce pays ne veut pas d’une coalition noire-jaune, entre la CDU et les Libéraux.” Autre enseignement de ces élections régionales : alors que le SPD se maintient, la Gauche radicale “Die Linke” effectue une montée en puissance, dans les deux Länder de l’ex-RDA et en Sarre. Pour la première fois, le camp d’Oskar Lafontaine devrait participer à un gouvernement régional à l’ouest. Alors que Die Linke qui regroupe notamment des néo-communistes de l’ex-RDA devrait gouverner avec le SPD en Thüringe, le camp conservateur devrait en profiter pour agiter de nouveau “l‘épouvantail rouge”.