DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi encore un peu plus cerné par les scandales après de nouvelles révélations

Vous lisez:

Silvio Berlusconi encore un peu plus cerné par les scandales après de nouvelles révélations

Taille du texte Aa Aa

Selon le Corriere della Sera et la Stampa, trente femmes, dont certaines rétribuées pour leurs services sexuels, ont participé à pas moins de 18 soirées organisées dans des résidences du président du Conseil.

La gauche dénonce depuis des mois l’attitude de Berlusconi et désormais certains alliés du Cavaliere se montrent aussi critiques à l‘égard de celui qui domine le paysage politique italien depuis 15 ans. Au sein de la population transalpine, les sentiments sont partagés. “Pour moi, ce n’est pas la fin de Berlusconi, c’est sa vie personnelle”, affirme cette femme. “Je pense que c’est une période troublée pour notre vie politique et ces situations personnelles vont dégrader encore un peu plus l’image de nos hommes politiques, de droite comme de gauche. Je pense que chacun est libre de faire ce qu’il veut dans sa vie privée”, explique cet homme. “Ca ne m’intéresse pas vraiment, ce ne sont que des rumeurs et des balivernes”, s’exlame cette jeune femme. Les révélations de ce mercredi ne sont qu’un épisode de plus dans ce feuilleton sur Berlusconi et les femmes. Il y a quelques semaines, lors d’un procès à Bari, la prostituée Patrizia d’Addario a reconnu avoir été payée par l’hommes d’affaires Gianpaolo Tarantini pour coucher avec Silvio Berlusconi. Veronica Lario, la femme de Berlusconi a demandé le divorce et dénoncé à grand renfort médiatique le goût de son ex-mari pour les jeunes filles mineures et notamment pour Noemi Letizia. La popularité d’Il Cavaliere a certes chuté mais elle reste très forte malgré les scandales et la crise.