DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : attentats sanglants près de Mossoul et à Bagdad

Vous lisez:

Irak : attentats sanglants près de Mossoul et à Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Un kamikaze a fait exploser dans la nuit de mercredi à jeudi un camion piégé en plein centre du petit village kurde de Wardak près de Mossoul dans le nord de l’Irak.
Le bilan est lourd, une vingtaine de morts et plus du double de blessés.
Dix maisons, construites en briques et en terre se sont effondrées. Une soixantaine d’autres habitations sont endommagées. Un cratère béant témoigne de la violence de l’attaque.
Mais les autorités locales affirment avoir évité le pire en empêchant un second kamikaze déclencher les explosifs placés dans un second camion. Le terroriste présumé a été abattu.
Les habitants de Wardak avaient fortifié le périmètre de la localité avec des buttes de terre mais l’arrière du village était vulnérable en raison de la présence d’un cours d’eau a expliqué un garde.
 
D’autres attentats ont aussi endeuillé l’Irak ce jeudi. Une bombe a explosé au passage d’une patrouille de police dans le quartier de Karrada à Bagdad. Une personne a été tué sur le coup. Plus au sud de la capitale, une double attaque sur le marché de Mahmoudia a fait quatre morts et une trentaine de blessés.
 
Les attentats kamikazes ont redoublé ces dernières semaines, la sécurité s’est nettement dégradé dans le pays.
Ainsi avec plus de 400 morts, le mois d’août a été le plus sanglant en Irak depuis plus d’un an.