DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama peine à convaincre les républicains

Vous lisez:

Obama peine à convaincre les républicains

Taille du texte Aa Aa

Les républicains vont continuer à s’opposer à la réforme du système de santé, malgré les appels du président Obama au Congrès américain.

Ce grand oral de hier soir était destiné à redonner de l‘élan et un soutien à un projet qui fait l’objet de polémiques et qui a sérieusement entamé sa cote de popularité : “Il serait plus convenable d’un point de vue politique de laisser traîner le dossier, de repousser la réforme à l’an prochain, à une autre élection, un autre mandat, a remarqué Barack Obama. Mais ce n’est pas ce que nous sommes venus faire. Nous ne sommes pas venus pour avoir peur de l’avenir. Nous sommes là pour le crèer. Je crois toujours que nous pouvons agir, même si c’est difficile.” Les adversaires à la réforme n’ont pas tardé à réagir. Pour les républicains, elle est trop chère, et ne résoudra pas les problèmes. “J’ai lu le projet de loi des démocrates en juillet, a déclaré le républicain Charles Boustany. Il crèe 53 nouvelles administrations gouvernementales, rajoute des centaines de milliards à notre dette, augmente les taxes pour les employeurs de 600 milliards de dollars, et réduit l’aide Medicare de 500 milliards de dollars, sans faire mieux pour nos citoyens les plus âgés.” Le président Obama insiste sur le fait que son plan va réduire les coûts, améliorer les soins, et donner une couverture santé à 10% de la population, qui n’en a pas. Les détracteurs de la réforme y voient une intervention de l’Etat qui leur est insupportable.