DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inquiétude dans les usines Vauxhall en Grande-Bretagne après l'accord General Motors-Magna

Vous lisez:

Inquiétude dans les usines Vauxhall en Grande-Bretagne après l'accord General Motors-Magna

Taille du texte Aa Aa

Les employés des usines Vauxhall, la marque d’Opel en Grande-Bretagne, disent s’attendre à la suppression d’au moins 800 postes, dans les deux usines de Luton et d’Ellesmere Port.

Les syndicats pensent que les coupes salariales les plus dures vont être faites en Grande-Bretagne. La plupart des salariés ici soutenaient plutôt l’autre repreneur potentiel, le groupe d’investissement belge RHJ International. Pat McFadden, ministre britannique de l’Economie, s’est voulu rassurant : “L’objectif des discussions qui vont avoir lieu sur le soutien financier par le gouvernement d’un General Motors restructuré sera de sécuriser le futur de ces usines. Nous avons eu des assurances de Magna sur ce point et nous voulons nous assurer qu’elles ne resteront pas lettre morte”. C’est notamment dans l’usine d’Ellesmere Port que doit commencer à la fin du mois la construction de la nouvelle Opel Astra.