DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Polémique en France après des propos très ambigus du ministre de l'Intérieur dans une vidéo, la gauche parle de racisme

Vous lisez:

Polémique en France après des propos très ambigus du ministre de l'Intérieur dans une vidéo, la gauche parle de racisme

Taille du texte Aa Aa

Brice Hortefeux a-t-il dérapé en tenant ses propos lors d’une discussion avec un militant UMP d’origine maghrébine lors des journées d‘été du parti au pouvoir début septembre ?

Extrait de la vidéo qui fait polémique avec les propos du ministre : “Il ne correspond pas du tout au prototype. Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes”. Cette vidéo a été vue des milliers de fois. Le ministre de l’Intérieur se défend et plaide l’humour. “On a blagué sur mes origines, sur mon attachement à l’Auvergne, sur le fait que je parlais auvergnat mais encore une fois pas un mot dans ma bouche ne fait allusion à une communauté ou à une origine géographique”. La droite et le gouvernement défendent le ministre mais les organisations de défense des droits de l’homme et la gauche dénoncent à l’image de Benoit Hamon porte-parole du Parti socialiste : “Ces propos sont inqualifiables, insupportables dans la bouche d’un ministre de la République. C’est pour ça qu’aujourd’hui, beaucoup de voix socialistes se sont élevées pour exiger la démission immédiate de Brice Hortefeux”. La diffusion des propos du ministre de l’Intérieur interviennent après la mise à la retraite d’office d’un préfet accusé lui aussi d’avoir tenus des propos racistes. Une décision prise par Brice Hortefeux il y a seulement deux jours.