DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Norvège: J-1 avant les législatives

Vous lisez:

Norvège: J-1 avant les législatives

Taille du texte Aa Aa

Populistes en tête, l’opposition de droite semble en mesure de remporter les élections législatives de lundi en Norvège.

La campagne électorale s’est surtout focalisée sur la rivalité entre la dirigeante du Parti du Progrès, Siv Jensen et le Premier ministre sortant, le travailliste Jens Stoltenberg. D’un côté, une jeune femme de 40 ans qui trouve en Margaret Thatcher un modèle et se considère comme une libérale. Elle propose aux Norvégiens de juguler l’immigration et “l’islamisation rampante de la société”, des réductions d’impôts et davantage d’investissements publics grâce au “fonds pétrole”. De l’autre côté, Jens Stoltenberg est un politicien chevronné qui se trouve à la tête du gouvernement norvégien pour la seconde fois. Un homme qui se targue d’avoir piloté sasn casse le pays à travers la crise économique mondiale. La Norvège dispose d’un fonds souverain alimenté par les revenus que le pays scandinave tire de l’exploitation pétrolière et gazière. Celui-ci est estimé à 275 milliards d’euros. Depuis 1996, le gouvernement a mis en place un plafond d’utilisation. C’est ce qui mécontente beaucoup de Norvégiens, mais qui permet aussi au pays de bouder l’Union européenne et l’euro et de n’avoir connu qu’une brève récession économique.