DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vague de terreur dans le Caucase russe

Vous lisez:

Vague de terreur dans le Caucase russe

Taille du texte Aa Aa

L’effroi dans les rues de Grozny, la capitale tchétchène, après un attentat suicide ce samedi matin à deux pas d’une école.

Le kamikaze s’est fait sauter quand une patrouille de police a voulu l’interpeller. Trois policiers ont été blessés, dont deux grièvement. L‘école a été évacuée après les faits et aucun enfant n’a été blessé. Cet attentat s’est produit alors que les forces russes menaient une opération spéciale contre un groupe rebelle dans la république voisine du Daguestan. Quatre insurgés présumés, dont une femme, ont été tués près de Makhatchkala, la capitale. La veille, c’est Nazran en Ingouchie, qui était endeuillée par un attentat suicide. Le kamikaze a fait exploser sa voiture bourrée de 30 kilos de TNT à l’approche d’un poste de contrôle. Un passant a été tué et quatre personnes blessées, dont deux policiers. En proie à une rébellion islamiste, le Caucase russe connaît un regain de violence depuis plusieurs mois. 260 personnes y ont été tuées depuis juin, dont une centaine de policiers et de militaires.