DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des Américains dans les rues de Washington pour dire non, on ne peut pas!

Vous lisez:

Des Américains dans les rues de Washington pour dire non, on ne peut pas!

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre l’ambitieux projet de réforme du système de santé de Barack Obama. Une longue marche de la Maison blanche au Capitole…

“Cette administration va ruiner notre pays et je suis ici pour le dénoncer, je fais ce que je peux en tant que citoyen américain pour défendre mes droits,” dit un manifestant. “Dans la mesure où le système de santé a une influence directe sur notre vie, je ne vois pas ce projet tomber aux oubliettes, du moins tant que Barack Obama n’aura pas quitté la maison blanche,” renchérit un autre. Cette manifestation a été préparée par d’influentes organisations ultra-conservatrices aux arguments qui font mouche. Parmi les intervenants, des élus du congrès, comme le Républicain Mike Pence: “En tant que conservateurs, nous devons répondre aux défis qui feront que l’Amérique conservera sa place dans le monde en tant que phare de la liberté, ou glissera dans les abysses qui ont englouti une partie de l’Europe dans une avalanche de socialisme.” Les adversaires d’Obama brandissent l‘épouvantail socialiste, voire, communiste, agitent le spectre de la faillite du pays, questionnent le financement de la réforme estimé à 900 milliards de dollars sur 10 ans, mais le président américain n’est pas dupe: “Ce n’est plus le moment de jouer. Maintenant il est l’heure de passer à l’action. Il est l’heure de fournir une couverture santé à chaque Américain!”. Obama dénonce les arguments malhonnêtes de ses rivaux. Les Républicains, par exemple, ne cessent de clamer que les immigrés en situation illégale vont avoir droit à une couverture santé. Un mensonge populiste pour Obama qui poursuit sa campagne en vue d’obtenir le soutien de la population. Samedi soir à Minneapolis, dans le Minnesota, le public lui était acquis.