DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Norvège : suspense autour des élections législatives

Vous lisez:

Norvège : suspense autour des élections législatives

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre travailliste norvégien Jens Stoltenberg brandit une situation économique enviable mais ce n’est pas certain que les électeurs vont reconduire la coalition de gauche au pouvoir lors de ces législatives. Le scrutin a débuté ce dimanche. Les sondages ont annoncé un coude à coude entre, d’une part, les travaillistes et leurs alliés socialistes et centristes et, d’autre part, les partis de droite, dont celui de Siv Jensen, le Parti du Progrès, un mouvement populiste. Il s’agit de la deuxième formation du pays derrière les travaillistes.

Les positions anti-immigration du parti du Progrès incommodent les centristes de droite mais pas le parti conservateur d’Erna Solberg qui se verrait bien au poste de premier ministre. La Norvège est un pays riche qui n’est pas épargné par la discrimination. Dans son dernier rapport, la commission européenne contre le racisme et l’Intolérance, l’Ecri, saluait les efforts des autorités mais soulignait également que le débat politique norvégien était marqué par des tendances xénophobes et racistes.