DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hamid Karzaï : "il n'y a pas eu de fraudes massives" en Afghanistan

Vous lisez:

Hamid Karzaï : "il n'y a pas eu de fraudes massives" en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Coïncidence ou pas, l’attentat contre l’Otan a été commis quelques minutes après la fin de la conférence de presse du chef de l’Etat sortant Hamid Karzaï dans la capitale ce jeudi.

Il s’est prononcé pour une enquête impartiale sur les soupçons de fraudes qui pèsent sur l‘élection présidentielle du 20 août. Mais il a toutefois démenti qu’il y a eu des fraudes massives. “Elles sont mineures, cela arrive dans le monde entier”. Karzaï a obtenu 54,6% des voix au premier tour, d’après les résultats publiés hier par la commission électorale indépendante, l’IEC. Des résultats non définitifs en raison des enquêtes sur des centaines de milliers de bulletins suspects.

Abdullah Abdullah, le rival de Karzai, mais aussi l’opposition et des observateurs étrangers accusent de partialité l’IEC. Ils soulignent que le président de la commission est un ancien conseiller du président sortant.

D’après les observateurs de l’Union européenne, 1,1 million de suffrages suspects recensés ont profité à Hamid Karzaï et quelque 300.000 à Abdullah Abdullah. L’enjeu est de taille pour les pay occidentaux. Ils veulent que la légitimité du prochain président ne soit pas contestée.