DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis prêts à renoncer au bouclier antimissile en Europe centrale

Vous lisez:

Les Etats-Unis prêts à renoncer au bouclier antimissile en Europe centrale

Taille du texte Aa Aa

C’est le président américain Barack Obama qui a annoncé la nouvelle au premier ministre tchèque. Une décision qui s’appuie, selon les Américains, sur le fait que le programme iranien de missiles à longue portée qui avance au ralenti ne représente plus une menace pour les grandes capitales européennes et les Etats-Unis.

Mais c’est aussi un camouflet de plus adressé à l’ancien président américain Georges Walker Bush qui rêvait de la présence de ce bouclier anti-missile en Europe Centrale. Et la nouvelle devrait aussi réjouir la Russie qui considérait la présence d’une telle base comme une atteinte à sa propre sécurité. Il y a deux ans, Vladimir Poutine alors président avait d’ailleurs pris le taureau par les cornes en procédant à des tirs expérimentaux de nouveaux missiles. Initialement, le projet américain prévoyait d’installer dix intercepteurs de missiles balistiques de longue portée, couplés avec un puissant radar. Une installation prévue à l‘époque ou en République tchèque ou en Pologne.