DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prudent, Obama ne se prononce pas sur un éventuel renfort en Afghanistan

Vous lisez:

Prudent, Obama ne se prononce pas sur un éventuel renfort en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Le conflit afghan est de plus en plus impopulaire aux Etats-Unis. Au sein même de la majorité démocrate comme chez les alliés de Washington sur le terrain, certains s’opposent à la possibilité d’envoyer des troupes supplémentaires. D’où la prudence du président américain : “On ne prend certainement pas la décision d’envoyer de jeunes hommes et femmes au front sans avoir une idée très claire de la stratégie établie. Nous allons donc y réfléchir et ne pas mettre la charrue avant les bœufs.”

D’autant plus qu’Obama a déjà ordonné l’envoi de troupes supplémentaires après son élection. 103.000 soldats occidentaux se trouvent actuellement sur le terrain. Ils seront 110.000 d’ici la fin de l’année. Un renfort nécessaire selon le commandement militaire américain qui fait face à un regain de violence. Quant aux soupçons qui pèsent sur le scrutin présidentiel afghan, ils n’arrangent pas les choses. Les observateurs européens estiment que 1,5 million de suffrages sont suspects alors que la Commission électorale accorde une large victoire au président sortant, Ahmid Karzaï, avec plus de 54% des voix. Une victoire contestée par son rival Abdullah Abdullah. Le changement de stratégie en Afghanistan semble urgent.