DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réactions dans les rues de Rome : "retirer les troupes d'Afghanistan"

Vous lisez:

Réactions dans les rues de Rome : "retirer les troupes d'Afghanistan"

Taille du texte Aa Aa

Les commentaires fusent et divergent après l’attentat de Kaboul. Si, au Vatican, le pape Benoît XVI a souhaité que “les efforts de paix se poursuivent”, dans les rues de Rome, des Italiens évoquent un retrait des troupes.

“Ils disent toujours qu’ils sont là pour la paix, et pour lutter contre le terrorisme, mais ils devraient trouver une façon de ramener ces soldats à la maison, déplore ce passant italien. On ne peut pas rester là-bas pour verser le sang des autres”.

“J’ai peur que le choix qui sera fait ne sera pas celui de retirer des troupes, mais plutôt d’en envoyer plus”, ajoute une jeune Italienne. L’attentat de Kaboul contribue à rendre cette guerre en Afghanistan plus impopulaire au sein des populations occidentales. Une guerre qui n’apporte ni paix ni stabilité et qui coûte cher, 8 ans après le début du conflit.