DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Otan veut un "nouveau départ" avec la Russie

Vous lisez:

L'Otan veut un "nouveau départ" avec la Russie

Taille du texte Aa Aa

Une collaboration dans les systèmes anti-missile pour marquer un nouveau départ entre l’Otan et la Russie, c’est ce que souhaite le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

Anders Fogh rasmussen a souhaité la mise en commun future des systèmes de protection américain, russe, et de l’Otan : “La coopération Otan-Russie n’est pas une question de choix, c’est une question de nécessité. La Russie et l’Otan ont tous deux une expérience en matière de défense anti-missile. Il faut à présent que nous travaillions à combiner ces expériences dans notre intérêt mutuel”. Hier c’est Barack Obama qui a fait un geste vers Moscou en abandonnant le volet Europe centrale de son bouclier anti-missile. Des radars auraient du être installés en République tchèque et des missiles en Pologne. Moscou a accueilli favorablement la décision, et en retour a décidé de ne pas déployer d’armements dans l’enclave de Kaliningrad, comme la menace en avait été faite. Vladimir Poutine, Premier ministre russe : “Je m’attends à ce qu’après cette décision juste et courageuse, d’autres suivent, comme la levée totale des restrictions d’importation en Russie des hautes technologies, et un effort américain pour faciliter l’accès à l’OMC de la Russie, de la Biélorussie et du Kasakhstan”. Les trois pays ont en effet surpris tout le monde en annonçant en juin qu’ils voulaient présenter une candidature commune à l’entrée à l’Organisation mondiale du Commerce.