DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou se félicite du revirement de la politique de défense américaine

Vous lisez:

Moscou se félicite du revirement de la politique de défense américaine

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama a annoncé jeudi qu’il abandonnait le projet de bouclier antimissile que l’administration Bush comptait implanter en Europe en cas d’attaque iranienne. Projet considéré comme une menace directe par la Russie. Le président américain précise néanmoins que la menace irannienne persiste.

“Le programme balistique de l’Iran est une véritable menace. Et c’est pour cela que je m’engage à déployer un système de défense antimissile qui soit adapté aux menaces du 21e siècle”, précise Barack Obama. Il y aura bien un bouclier américain mais il sera conçu pour contrer des missiles à courte et moyenne portée. Une bonne nouvelle pour le président russe qui souligne que ce changement de stratégie ouvre la voie à une coopération avec les Etats-Unis. “Ensemble nous développerons des mesures efficaces face aux risques de prolifération de missiles. Des mesures qui tiendront compte des intérêts et des inquiétudes de chacun et assureront une sécurité égale pour tous les Etats dans l’espace européen. Nous apprécions l’approche responsable du président américain pour réaliser notre accord. Je suis prêt à poursuivre le dialogue”, souligne Dmitri Medvedev. Certains se demandent si Washington a marchandé sa décision en échange de l’appui de Moscou dans le dossier du nucléaire iranien. Un marchandage démenti par Barack Obama.