DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade meurtrière dans le métro de Mexico

Vous lisez:

Fusillade meurtrière dans le métro de Mexico

Taille du texte Aa Aa

Tout a commencé lorsqu’un homme en train de faire un graffiti se fait interpeller par un policier qui était présent.

Soudain, l’homme du graffiti, visiblement pris de folie, sort une arme à feu et commence à tirer dans tous les sens en commençant pas viser le policier. C’est la panique. Le policier est tué par ces tirs. Un passager tente alors de maîtriser le déséquilibré lorsque celui-ci lui tire dessus plusieurs fois. Le passager lutte et tente de désarmer l’homme, jusqu’à ce qu’il reçoive une balle qui le blesse mortellement. Le tireur fou, Luis Felipe, rentre à ce moment-là dans la rame de métro, et continue de tirer au hasard sur les passagers restés à l’intérieur. Ces deux témoins encore sous le choc racontent : “Tout a commencé quand il est descendu du métro et quand il a voulu y entrer à nouveau, il a alors été abattu mais il juste avant il continuait à viser tout le monde”, explique cette femme. “La fusillade a commencé subitement. Les gens ont commencé à courir, pris de folie. L’homme a alors hurlé : “Je n’ai rien contre vous ! C’est contre le gouvernement, c’est contre le gouvernement !”. Puis il s’est mis à tirer à nouveau”, explique cet homme. Les renforts policiers finalement arrivés sur les lieux parviennent enfin à maîtriser le forcéné. Mais le bilan est lourd : deux morts et six blessés dont le tireur lui-même.